Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
ADSM - Agissons et Défendons Saint Mitre les Remparts

Droit de réponse, un droit SALUTAIRE

Nous n’avions que le moyen de ce blog pour informer, « en dernière semaine », quand les médias locaux avaient négligé d’évoquer le PLU de St Mitre, durant la campagne MUNICIPALE.

Jusqu’à ce qu'un article de « La Provence » relatant notre action soit publié pour rendre compte UNIQUEMENT de ce qui fut répondu par le candidat RN aux questions sur le PLU, quand nous les avions posées A TOUS LES CANDIDATS.
A la lecture de cet article, nous avons rappelé par courriel au comité de rédaction de "La Provence" que nous étions présents à la réunion publique de Vincent Goyet, que le journaliste présent avait rendu compte fidèlement des dires de Vincent Goyet SAUF qu'il n'a pas rapporté la question posée par l'ADSM et la réponse du candidat !
Marc Garcia, ne faisant pas de réunion publique, nous l’avons relancé par téléphone et il nous a, comme Vincent Goyet, répondu PAR COURRIELS datés (reproduits à la fin de cet article).

Cette relance de mise au point fut prise en compte par « La Provence ».

Nous reproduisons l'intégralité de leur publication de notre DROIT DE RÉPONSE (à la fin de cet article). DROIT  qui rétablit l'égalité de traitement et suspend le trouble qui aurait pu prêter (INDUMENT) une relation particulière et privilégiée  de l’ADSM avec le RN, quand nous l’avons EU PAREILLEMENT et DIRECTEMENT avec tous les candidats.


Nous rappelons qu’en plus des objections émises lors de la présentation ADSM du 27/02, l’association a ECRIT et demandé à tous les candidats de déterminer leur position AVANT l’élection, quant à une possible révision du PLU, et pour la prise en compte d’actions correctives, de remarques, ou de suggestions rapportées pour les adhérents et sympathisants qui nous les ont transmises. C’est donc un avis COLLECTIF synthétisé que nous avons formalisé

 

Ceci dit : nous rappelons que le développement municipal du PLU validé, va impacter le mode de vie environnemental, économique et social du village, et que l’association ADSM a mis les candidats et la maire devant leurs RESPONSABILITES pour dire à la population, AVANT les ELECTIONS.  Pourquoi le sujet PLU est-il occulté ?


 Les habitants vont confier la gestion de ce dossier pour (au moins) 6 ans à un(e) candidat(e). Quelles dispositions seront prises pour CORRIGER des décisions ENGAGÉES AVANT mars 2014, concrétisées en 2017, et qui vont à l’encontre du caractère DU VILLAGE et de ses habitants ? En particulier quand le périmètre CAPM/SAN OUEST PROVENCE est déjà "le champion en PACA" pour le pourcentage supérieur depuis 2009 aux 20% requis par les lois sur les logements sociaux, et que leur nécessité impérieuse  dans le nombre projeté NE SE JUSTIFIENT PAS, dans les proportions de DENSITES ,et sur les prélèvements d'implantations de 3 OAP CHOISIES par la municipalité  de BEATRICE ALIPHAT .(Cf, le PLH: le % moyen  des logements sociaux du périmètre est supérieur de 19% à celui des BDR!!).

Voir détails ci-dessous en ...2009 bilan publié dans le diagnostic  SCoT)

 

Diagnostic SCOT de 2009

Diagnostic SCOT de 2009

A St Mitre, ces quantités sont projetées jusqu’en 2030. Au passage, en prenant ces dispositions jusqu’en 2030, la municipalité actuelle ENGAGE pour d’autres, les emprises et de façon irrévocable. En bloquant les terrains des OAP la municipalité permet des PROTOCOLES DE VENTE depuis 2017 (cf Ste Victoire). ON IGNORE, malgré nos demandes, quels sont les OAP sous protocole.


C’est pourquoi l’ADSM après sa démonstration du 27/02, en présence des 4 candidats. Il est ENCORE possible de réviser ce PLU. La Métropole suivra les propositions des maires élus (comme publié par la Provence, suite à une intervention claire sur le sujet de JC GAUDIN)


A ce jour, 3 candidats ont répondu, visiblement sensibles et maintenant informés sur les sources et les conséquences du PLU. Voyons si Béatrice Aliphat va esquiver encore COMME EN MARS 2014, quand elle se présentait comme une victime alors qu’elle était à l’INITIATIVE des propositions. (cf le PLH 2010/2011 qui établissait DEJA l'arborescence du PLU). L'Arrêté préfectoral de 2014 établit la chronologie datée des dispositions de "prélèvement des terrains" et des préemptions.... choisis en juin 2013!

Béatrice Aliphat n’a pas évoqué le PLU et notre questionnement ADSM, lors de sa réunion publique du 8 mars où l'association était représentée.

Reproduction du communiqué publié le 10/03 pour lequel l’ADSM remercie les rédacteurs de « La Provence »

 

Article "La Provence" du 10/03/2020

Article "La Provence" du 10/03/2020

Réponses des candidats à l'élection municipale 2020

Réponse de Vincent Goyet (cliquer pour agrandir)

Réponse de Vincent Goyet (cliquer pour agrandir)

Réponse de Marc Garcia (cliquer pour agrandir)

Réponse de Marc Garcia (cliquer pour agrandir)

Nous avons masqué les adresses e-mail, mais nous tenons les originaux à disposition en cas de contestation.

Extrait de l’article rapportant la réponse de Stéphane Léoni

Extrait de l’article rapportant la réponse de Stéphane Léoni

Nous n'avons, à ce jour, pas reçu de réponse de Béatrice Aliphat. Mais elle donne son point de vue dans l'interview de Maritima TV du 6 mars 2020:

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article