Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
ADSM - Agissons et Défendons Saint Mitre les Remparts

Droit de réponse

Réponse au tract municipal "STOP AUX INTOX n°1"
distribué dans les boites aux lettres le 26/11/2019

1) A propos de Lou Roure (et d'une réunion Colotis/Municipalité /sté Gambetta)

  • Après avoir été prudents au point de déposer un recours gracieux, au cas où Madame la Maire n’obtiendrait pas de la Sté Gambetta une réponse et des dispositions souscrivant aux sollicitations des 4 colotis de Lou Roure (afin que l’investisseur  consente à une concrétisation modifiée du permis de construire), nous savons, aujourd'hui,  qu'une réunion des protagonistes a projeté des perspectives de réponse favorables qui restent compatibles avec les délais du recours des colotis! Voyons si la municipalité répondra au recours gracieux de l'ADSM, ne serait-ce qu'à l'éclairage de cette inflexion favorable qui pourrait réviser le PC avec de possibles "actions administratives". Nous demeurons attentifs aux suites sans autres détails, et en bonne intelligence avec les colotis. Néanmoins, sans même préjuger du résultat final à confirmer (par la municipalité et par les colotis) nous formulons  les observations suivantes :
  • Qu’est ce qui a pu pousser  Madame la Maire de prêter une oreille attentive au point d’aider à convaincre l’investisseur de réviser son projet, quand le règlement sur la zone UD2 lui donne les pouvoirs de contraintes non "opposables". Nous pouvons également supposer que sachant les "oppositions » au PC, l’urbanisme , les services dédiés comme l'architecte ont dû parer à toute éventualité de contradictions?
  • Pour quelles raisons les habitants du lotissement n’ont-ils pas été informés AVANT sur les formes du projet dans un tel contexte, dont nous nous souvenons qu’il fut clairement rapporté par l’un des colotis lors d’une réunion publique, préliminaire au PLU, tenue à Varage ? Les présents avaient alors bien retenu (en substance) la réponse de la représentante de la société conseil (Cyclade) répondant, pour la municipalité ET l'urbanisme à savoir : « que les voisins n’avaient pas à porter d’avis sur ce qui se construisait à côté de chez eux » (sic !).
  • Nous n’avons rien contre l’investisseur, il est dans son rôle et semble-t-il attentif à « l’environnement » de cette affaire. Néanmoins nous aimerions être certains qu’il fut bien informé sur le mode opératoire municipal, et les affres des projets de ventes depuis 2014. Et nous notons qu'il est admis pour Lou Roure ce qui ne fut même pas envisagé pour Ste Victoire...entendre au moins l'avis de certains  voisins sur les accès (entre autre). La différence tiendrait-elle au fait que Lou Roure EST déjà un lotissement?

2) A propos du dernier tract Municipal :

Nous ne répondrons pas au  dernier tract amalgame, de Madame la maire afin de ne pas tomber à son niveau, car nous, nous n'avons que des ambitions CITOYENNES et sauf pour préciser que  « L’opposant qui téléguiderait l’ADSM », en tant qu’adhérent, connaissait les arguments de l’ADSM, il n'est donc pas étonnant qu'il ait pu en reprendre. De là à conclure qu'il les inspire, ou les téléguide, nous vous  laissons, tout comme ceux qui ont assisté à nos réunions, apprécier!

Par contre,  l'opposant  a pu juger,  SALUTAIRE, pour couper court à cette rumeur (qui courrait déjà depuis des lustres...) de faire connaître sa démission d'adhérent de l'ADSM dès septembre! Mais au fait, cette rumeur qui la propageait ? Qui est-elle censée servir?

Nous invitons Madame la Maire et les habitants  à constater  ce qui est  annoncé dans le communiqué du blog "PARLONS DU PLU" du 2/11/2019 (§ Préambule)

Le reste des réponses corrigeant les "faux" servis par Madame la Maire énonçant, à la mode de son tract pré-municipales de 2014, page 1 pour les combats de chiffres et page 2 pour  "L’intox et La  supercherie", fut rapporté, AVANT son dernier tract, dans le présent blog. Il est curieux que ses relais, habituellement très informés sur ce que dit et fait l'ADSM, ne lui aient pas rapporté les communiqués qui figurent nos contradictions et questionnements.

Nous ne craindrions pas de débattre, PUBLIQUEMENT et CONTRADICTOIREMENT, avec Madame la Maire sur nos dires, mais nous doutons que ce soit possible et permis tant il est plus facile, quand on a comme elle, le pouvoir, la notoriété, les réseaux d’élue, et les moyens de communication, de faire illusion sur les vérités conférées d’office par les   « sachants »(expression municipale pour distinguer les concepteurs du PLU, de la population qui conteste, ou de celle qui ignore, en confiance).

 Pour conclure dans l'humour plutôt que dans l'acrimonie nous reprendrons la citation d'un tract de l’acheteur, débouté par la préemption du lot A de Lou Roure en mars 2014 et qui s'applique encore, Clémenceau disait : "On ne ment jamais autant qu’avant les élections , ou après la chasse »

Dans cette affaire qui ment?
Soyez juges sachant que dans l'ADSM, il n'y a plus d'élus,
et vu ces amalgames primaires, c'est mieux ainsi.

 

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article